• 1er mai

    1er mai

     


    5 commentaires
  • Le dimanche de Pâques, comme tous les dimanches, est reconnu comme jour férié par tous les pays de tradition chrétienne. Le lundi de Pâques est également férié dans certains pays, comme la France (depuis la loi du 8 mars 1886) mais pas aux États-Unis, en Équateur, dans certaines communautés autonomes d'Espagne, au Mexique et en Argentine, ni au Portugal où le lundi est travaillé au moins dans certaines régions.

     

    Pâques est la fête la plus importante du christianisme1. Elle commémore la résurrection de Jésus, que le Nouveau Testament situe le surlendemain de la Passion, c'est-à-dire « le troisième jour ». La solennité, précédée par la Semaine sainte, dernière partie du carême, commence le dimanche de Pâques.

    La Résurrection de Jésus-Christ par Altdorfer


    2 commentaires
  • tristesse

     

    Il a fallu 100 ans pour construire, plus de 900 ans d'histoire, pour survivre à la Révolution française et même aux guerres mondiales. Cette nuit, l'incendie en moins de 180 minutes transforme toute son histoire et son art en simples cendres.

     

    Terrible, une grande perte pour l'humanité.


    6 commentaires
  • réflexions

    réflexions

     


    4 commentaires
  • premier avril

    Le 1er avril, il est de coutume de faire des canulars à ses connaissances, ses amis ou sa famille. Les enfants accrochent un poisson en papier dans le dos de leurs « victimes » et, une fois la plaisanterie découverte, ils prononcent la formule « Poisson d’avril ».

    Le « poisson d’avril » est une attrape, un piège innocenttendu à une personne amie, parente ou familière, le premier jour du mois d’avril.

    « Donner ou faire un poisson d’avril à quelqu’un », c’est lui annoncer une nouvelle inventée, lui faire faire une démarche inutile, l’envoyer au-devant de quelqu’un qui ne vient pas. C’est se divertir à ses dépens, éprouver sa patience en lui faisant croire l’impensable.

    premier avril


    7 commentaires
  • L'ancre marine

    L'ancre marine symbolise l'espérance. Lorsque la terre est en vue, les marins s'apprêtent à jeter l'ancre, donc à atteindre le rivage. C'est pourquoi l'ancre marine représente l'espoir d'arriver à bon port. Pour les Chrétiens, l'ancre représente l'espérance liée à la foi.

    ancre marine

    3 commentaires
  • Histoire : origine de la Saint-Patrick en Irlande

    Saint Patrick est le saint patron de l'Irlande. Ce missionnaire fut en effet le fondateur du christianisme dans ce pays, au Ve siècle. Cette fête chrétienne est célébrée le 17 mars. La légende veut que saint Patrick ait utilisé le trèfle pour expliquer la Sainte-Trinité. La couleur verte et le trèfle sont donc devenus les symboles de cette fête et les emblèmes du pays.

     
    Le fleuve de Chicago est coloré en vert le jour de la Saint-Patrick. © Mike Boehmer, Wikimedia Commons, by 2.0

    La Saint-Patrick en Irlande mais aussi à New York, Chicago ou Seattle

    Le 17 mars, les Irlandais arborent leur costume de la Saint-Patrick : ils portent un trèfle à la boutonnière ou un vêtement de couleur verte. La Saint-Patrick en Irlande est célébrée durant cinq jours après une parade.

     

    La plus importante célébration est toutefois à New York, où la fête rassemble, sur la Ve Avenue, plusieurs centaines de milliers de personnes lors d'un gigantesque défilé. À l'occasion de la fête de la Saint-Patrick, les Irlandais font partager la culture celtique à travers leurs plats et leurs boissons, dont la bière. À ces soirées, souvent arrosées, est associé un grand nombre de festivités diverses (concerts, spectacles...) qui se déroulent un peu partout.

    Pour l'anecdote, sachez aussi que, dans certaines villes, le vert ne se trouve pas seulement sur les vêtements. À Chicago, par exemple, on verse du colorant vert dans la rivière alors qu'à Seattle, ce sont les routes qui sont peintes en vert !


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique